Pour la rentrée, une citation tirée de "Bienheureux les stériles" aux éditions Les Presses du Midi, Toulon:

« La première mission des mâles n’est pas de se reproduire, mais de s’entre-tuer. Dans l’ensemble du monde vivant, leurs carnages préludent à l’amour. La femelle propage l’espèce ; le mâle, par sa mort, la sélectionne. La nature, qui en bénéficie, crée les mâles pour s’entre-détruire ; elle leur en donne le goût et la force de risquer ». René Quinton (1866-1925),  Maximes