26 août 2006 dans « Aujourd’hui en France », "Les sans-papiers voudraient des régularisation en masse". De nombreuses associations et des vedettes du Show-biz les soutiennent. Tous ceux qui soutiennent les sans-papiers, clandestins et autres soi-disant demandeurs d’asiles, espèrent obtenir la quiétude de l’esprit en défendant des causes désespérées. En revanche ils s’accommodent sans état d’âme, des causes de la misère de ces populations. Ils continuent sans vergogne à profiter, pour la plupart avec une grande indécence d’un confort de vie qui n’est en grande partie possible que "grâce" à l’exploitation économique des pays d’où viennent ces pauvres hères. Pour agir efficacement contre la pauvreté, il faut soi-même se rendre pauvre, et ne plus être complice de cette consommation effrénée qui participe à l’épuisement des ressources de ces pays et à l’enrichissement de roitelets sans scrupules et d’industriels prédateurs. D’autre part ces nantis aux bons sentiments, dont un grand nombre d’ailleurs ne sont pas domiciliés en France, pour ne pas payer l’ISF, se rendent-ils compte, que la part de la solidarité nationale dans le budget de l’Etat augmente chaque année, pour approcher aujourd’hui les 60%, et que s’il y a de plus en plus de bénéficiaires, c’est la part de chacun qui va se réduire : les pauvres de ce pays seront donc de plus en plus pauvres et les tensions sociales de plus en plus aiguës : mais c’est peut-être ce que cherchent certaines associations avec l’aide inconsciente de pseudo-artistes !