12 novembre 2006

"Nos enfants nous haïront"

Figaro-Magazine du 23 septembre 2006 : Les Baby-Boomers accusés de tous les maux. « Tout leur souriait, la croissance était au rendez-vous… le chômage n’était pas encore un fléau… et ils auraient vécu dans l’instant, sans penser aux lendemains qui déchantent… » Oui, les maçons italiens chantaient sur les échafaudages, mais ils bossaient dur, pour sortir de la misère, comme tous les salariés qui ne ménageaient pas leur peine. La croissance était forte parce qu’il fallait tout reconstruire après la guerre ; comme elle est forte... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]