24 mars 2010

Les sottises de Madame Badinter surmédiatisées.

Les sottises de Madame Badinter surmédiatisées. Possédant 10% des actions de « Publicis », chaque œuvre d’Elisabeth Badinter fait un tabac, les télévisions et la presse écrite ont tant besoin de la publicité pour vivre, qu’ils ne peuvent que la choyer. Que d’encensements de La grande librairie à Aujourd’hui en France. Déjà avec « L’amour en plus » il y a trente ans, elle avait fait un scoop en affirmant péremptoirement que l’instinct maternel n’existait pas. C’est oublier que l’homme est d’abord un animal et que comme les... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2010

Les "Enfoirés"

Douze millions de téléspectateurs prévus pour le concert des Enfoirés. Pour écouter gentiment « Changer les choses avec des bouquets de roses. Changer les cœurs avec des bouquets de fleurs. » Mais les vedettes du show-biz vont continuez à acheter leur coke, pour entretenir les narcotrafiquants. Ce ne sont pas des bouquets de roses qui vont empêcher les corrupteurs et les corrompus, les escrocs, les faussaires, les fraudeurs, les requins de l’immobilier, les flibustiers de la finance et... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2010

SOCIOLOGUE ou IDEOLOGUE ?

« À partir d’éléments scientifiques validés, Laurent Mucchielli, réveille les consciences et les mémoires pour démontrer que les jeunes ne sont pas plus violents aujourd’hui que durant les dernières décennies ». Voici l’objet du dernier livre de ce prétendu sociologue et chercheur au CNRS, qui « a pris plaisir à déconstruire les idées toutes faites », lors de son intervention devant des membres de la Ligue des droits de l’homme (Var-matin du 1er mars 2010. Il lui a fallu sans doute beaucoup de temps pour mener son enquête. Il... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2010

La fin de l'homme pensant

Selon une étude récente, en deux générations, les trois-quarts des bistrots ont disparu. Or, les discours du Café du commerce, ça donnait au moins l’occasion de raisonner, en se confrontant à l’autre. Un exercice de dialectique, quelque soit le sujet, même le plus superficiel. Depuis l’avènement de la télévision, d’Internet et des jeux vidéos, où pendant des heures des images se succèdent et sont ingurgitées sans aucun temps de réflexion, chez certains, le dialogue avec l’autre, dans une journée, est extrêmement réduit. Un sage de... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,