12 décembre 2010

La mesquine suspicion des héritiers de Picasso

Comme ces gens qui sont riches sans jamais avoir levé le petit doigt peuvent penser bassement ! Ils ne peuvent pas imaginer bien sûr que Picasso et sa dernière femme Jacqueline aient pu être généreux, surtout avec des employés qui les ont longtemps servis avec dévouement. Pourtant dans un livre sur Picasso il est dit que le peintre « a passé sa vie à donner, pas un de ses employés n’est reparti sans rien ». Ces nouveaux riches qui ne savent pas ce qu’est le travail, surtout manuel, soupçonnent aussitôt quelques turpitudes,... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]