mondialisation

L’ultralibéralisme, la liberté totale des marchés, la disparition de toutes barrières douanières, la financiarisation de l’économie mondiale, c’est-à-dire la mondialisation, est surveillée de près par les "Agences de notation".

Tout cela révèle un monde d’autant plus absurde que ces "agences de notation" en viennent à sanctionner les pays, qui, pour compenser les effets destructeurs de la mondialisation, sont obligés d’accroitre indéfiniment leur dette auprès des grandes banques internationales.

Les États-Unis, se retrouvent ainsi victimes de cette idéologie délirante dont ils sont les artisans et les propagandistes.

Est-il besoin d’autres preuves de l’échec de la Loi de la jungle mondialisée ?

Que ceux qui ont apprécié mon blog « Enfin la démondialisation », lisent aussi l’article de Fréderic Lordon dans Le Monde diplomatique d’août, intitulé « La démondialisation et ses ennemis ».

Annaba, auteur de "Journal incorrect".