14 novembre 2011

Le français, pollution linguistique en Tunisie

C’est la déclaration vendredi 4 novembre de Rached Ghannouchi, le nouveau patron de la Tunisie (Var-matin du 6 novembre). Pour Georges-Marc Benamou il s’agit bien là d’un manifeste anti-français, et « la pollution francophone dont il parle, c’est la liberté de ces admirables et courageuses femmes tunisiennes ». Le lundi suivant, Alain Juppé félicite quand même le chef de l’Ennahda pour la victoire du parti islamique et lui délivre un message de confiance. Pour Le Monde du 11 novembre, c’était un peu tard, c’est donc un... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]