14 mars 2006

Victime de la propagande religieuse et politique

Mort par ignorance ! (JDD du 12 mars 2006) Personne n’avait appris à Tom Fox, qu’il ne faut attendre aucune pitié de malades mentaux, de surcroît violents. Américain, il était membre d’une ONG et " d’une association chrétienne prônant la tolérance et le pacifisme… Il a été tué par balle avant d’être enveloppé dans une couverture, puis jeté dans une décharge publique". Les véritables responsables de ce drame, ce sont ceux qui l’on conditionné à croire que l’Amérique était un grand peuple qui pouvait apporter la... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2006

De la NULLITE des journalistes télé

Nullité des journalistes télé, encore et encore ! Journal de 20h de TF1 du 13 mars 2006. Olympique de Marseille : quatorze personnes devant le tribunal, dont l’ancien président Robert-Louis Dreyfus, pour malversations, abus de biens sociaux lors des transferts de joueurs. Les magistrats ont évidemment un droit de réserve, et ne peuvent donc répondre aux questions des journalistes. Est-ce une raison pour tendre le micro seulement aux avocats des personnes mises en examen et qui vont dire n’importe quoi pour disculper leurs... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2006

Contre-Intox CPE

Le CPE est sans doute un leurre de plus, mais la pseudo révolte des étudiants envieux des actions de leurs aînés de 68  est bien le signe de leur mentalité de petits bourgeois. Mais ce n’est plus l’heure de bourgeois, petits ou grands, c’est l’heure de la Finance-Monde, et ce n’est pas dans la rue que se traitent ses affaires ! Qu’ils commencent à méditer cette formule de Taine Hippolyte (1828-1893) : « Si tu veux comprendre la vie, que ceci soit le commencement et comme l'assiette de tous les jugements et de tous... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2006

Derniers poèmes insupportables d'Annaba

Extraits de "Bienheureux les stériles" Les vaches dorment bien, elles ruminent paisiblement, en regardant passer les TGV. Elles semblent ignore que demain… Leur veau partira pour la boucherie… Pour l’arène… Peut-être qu’elles s’en foutent… Vous foutez-vous aussi du sort de votre progéniture ? IV Il y a peu de différence, entre le géranium et l’homme… Le géranium ne peut sortir de son pot de terre… L’homme ne peut sortir de son pot social.     ... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2006

Poèmes d'Annaba

Extraits de "Bienheureux les stériles"                                       III Que m’importent Vos laideurs Vos malheurs  Vos douleurs Vos langueurs Vos humeurs  Vos terreurs ? Que m’importent Les malfaiteurs Les corrupteurs Les imposteurs Les abuseurs Les saboteurs Les menteurs Les voleurs… Et autres tricheurs Qui vous leurrent ? Que... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2006

Qu'est-ce que les journalistes apprennent à l'école?

Journal de France 2 du 7 mars 2006, 20 h. Quel scandale ! Tout un reportage sur les états d’âme, les plaintes et autres jérémiades de la mère d’un des complices du "Cerveau des barbares", mis en examen. Avec toujours les mêmes rengaines des soi-disant "déshérités" qui n’ont pas eu les moyens d’élever leurs enfants. Si on n’a pas le moyens de les élever, on n’en fait pas, ou on en fait moins, c’est dans la Déclaration des droits de l’enfant du 20 novembre 1959 : « L'enfant, pour l'épanouissement harmonieux de sa... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2006

Victoires de la musique. Quelle musique?

Victoires de la musique sur France 2 le 4 mars 2006 Il parait que Camille, a fait Khâgne et Hypokhâgne. Pour écrire de tels borborygmes, c’était vraiment pas la peine ! C’est normal que Jack Lang soit dans la salle. Un spectacle animé par deux vedettes de la télé. Vraiment, ces animateurs-pétasses (milles excuses aux péripatéticiennes pour qui nous avons de l’estime et à qui nous accordons toutes les circonstances atténuantes possibles, par rapport au mépris que nous inspire ceux qui vendent leur âme pour des millions d’euros,... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2006

L'AMOUR DU PROCHAIN ? TU PARLES!

C’est la schizophrénie de l’hypocrisie et de la démagogie : on nous demande d’aimer toute l’humanité, d’être fraternel avec tous, et en même temps on nous enseigne la compétition, on nous incite à rivaliser avec chacun et à être le meilleur, à gagner. Les lois de la concurrence sont les nouvelles Tables de la Loi ; elles nécessitent l’envie, la jalousie, la haine, et ne peuvent s’encombrer de sentiments, de pitié, de compassion… alors d’amour… Quelle confusion !.. Quelle dérision !.. Quelle mascarade !.. Extrait de... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2006

L'AMOUR DU PROCHAIN ?

C’est la schizophrénie de l’hypocrisie et de la démagogie : on nous demande d’aimer toute l’humanité, d’être fraternel avec tous, et en même temps on nous enseigne la compétition, on nous incite à rivaliser avec chacun et à être le meilleur, à gagner. Les lois de la concurrence sont les nouvelles Tables de la Loi ; elles nécessitent l’envie, la jalousie, la haine, et ne peuvent s’encombrer de sentiments, de pitié, de compassion… alors d’amour… Quelle confusion !.. Quelle dérision !.. Quelle mascarade !.. Extrait de "Naître ou... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2006

En 1906 Alzheimer décrit la terrible maladie

L'année Alzheimer qui en parle ? 2006, une année anniversaire. Les cent ans de la découverte d’Aloïs Alzheimer. Rappelez-vous bien de son prénom et de l’orthographe de son nom. Ce sera le signe que votre mémoire est bonne. Parce que grâce à cette maladie on oublie tout. On oublie les méchancetés que nous ont avons subies. On oublie nos faiblesses que nous n’avons pas eu le courage de combattre. On oublie toutes ces occasions manquées. On oublie les regrets, les remords. On oublie ces joies qui... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]