03 janvier 2006

Un poème gnostique pour bien commencer 2006

Tout n’est que fumée Dit l’Ecclésiaste. Aucun chemin ne mène à Rome ; ils conduisent tous à une impasse. Notre destin n’est que le chemin que nous choisissons d’emprunter. La recherche du spirituel, ou la recherche du plaisir sexuel ; elles sont vaines l’une et l’autre. Chacune comporte ses joies impermanentes et ses peines inéluctables. Le seul chemin absurde, C’est celui choisi par la masse, le chemin battu et rebattu, la voie de la perpétuation de l’espèce, le choix de la servitude, ... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2005

Dette de l'Etat: 2000 milliards d'euros!

                 Débat du 15 décembre : « Décroissance et emploi » Depuis deux siècles, insensiblement, les pays industriels se sont construits en s’enfermant dans leur propre logique du cul de sac. Le profit vient de la consommation, donc du revenu. Pour qu’il y ait du revenu il faut du travail donc de l’emploi. La production n’est donc qu’un moyen et non une fin en soi. D’ailleurs pour faire plus de profit on met la production là où elle revient le moins cher. Et... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2005

Dette de l'Etat: 2000 milliards d'euros!

                 Débat du 15 décembre : « Décroissance et emploi » Depuis deux siècles, insensiblement, les pays industriels se sont construits en s’enfermant dans leur propre logique du cul de sac. Le profit vient de la consommation, donc du revenu. Pour qu’il y ait du revenu il faut du travail donc de l’emploi. La production n’est donc qu’un moyen et non une fin en soi. D’ailleurs pour faire plus de profit on met la production là où elle revient le moins cher. Et... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2005

CHRONIQUE DE NOTRE MORT ANNONCEE

« Le piratage du vivant », sur ARTE, le 15 novembre 2005 : Un documentaire sur ce qui est en train de nous faire crever. Il semble même que nous soyons à moitié morts même si les médias font tout pour nous le cacher ! Le pillage et la néo-colonisation des pays pauvres par les multinationales, n’avait encore jamais atteint une telle ampleur. Une main basse sur la nature qui va avoir des conséquences dramatiques sur la biodiversité, donc sur notre survie. À toujours faire plus de profits, c’est l’homme lui-même qui va disparaître.... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2005

LE PRIX GONCOURT ON S'EN FOUT!

En 1973, comme aucun éditeur parisien ne voulait de mon recueil de poèmes, je le publiais  à compte d’auteur chez Pierre-Jean-Oswald, sous le titre : « Cris, sans titre, sans musique, sans rien » Ça commençait comme ça : Tous les écrivains… Sont des bourgeois. Ils sont fiers            de leur nom,            de leur image            de leurs ecrits… vains. Seul le Cri,  ... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2005

Le pétrole pas encore assez cher!

L'homme est tellement insensé, la recherche du profit le rend tellement aveugle et sourd, que si les ressources pétrolières étaient intarissables, l'espèce humaine serait certaine de disparaître sous l'effet du réchauffement climatique. Quelques articles de la presse quotidienne pour s'en persuader: « Heureusement que le pétrole devient rare et cher » Pierre Lafitte, scientifique et sénateur, fondateur de Sophia-Antipolis. Le Figaro du 7/9/05. Le changement de climat consécutif à l’utilisation massive des combustibles... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2005

Hans Jonas: Le principe responsabilité

Quelques citations de ce livre, qui avec La décroissance de Nicholas Georgescu-Roegen est à la base de la théorie de la décroissance: La promesse de la technique moderne s’est inversée en menace. P 15 [L’idéal utopique] a en sa faveur les plus anciens rêves de l’humanité et il semble disposer maintenant avec la technique des instruments permettant de traduire ce rêve dans une entreprise. L’utopisme qui jadis fut vain, est devenue la plus dangereuse des tentations. P 17 La vulnérabilité de la nature n’avait jamais... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2005

Où va le monde?

             Le respect des lois de la nature : une impossible éthique Hans Jonas (1903-1993) était un visionnaire. Il a d’abord rappelé que dans la nature, la mortalité n’était que l’envers de la natalité. Pour que la nature puisse recommencer  perpétuellement et donc bénéficier d’une possibilité d’évolution, afin qu’elle mette le plus d’atouts de son coté, pour conserver la spontanéité de la vie. Or depuis la dernière guerre, après la première étape de l’invention de la... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2005

La galère du permis de conduire

Passer son permis de conduire est une véritable galère, et en plus ça coûte cher. Il faut apprendre le code de la route, des centaines d’articles. Pourtant, un seul résume tous les autres. Un seul article pourrait remplacer tout ce fastidieux code. C’est « rester maître de sa vitesse ». A la limite tous les panneaux deviennent superflus. Evidemment chacun irait beaucoup moins vite, ou plus vite s’il se trouve sur une autoroute déserte. En revanche, la nuit sur une autoroute, avec des véhicules qui circulent en face, c’est... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2005

Les Drogues vues d'ailleurs

Projet de conférence pour le Congrès sur la Toxicomanie Un des premiers empereurs de Chine décida de tout faire pour libérer son peuple de l’emprise de l’opium. Son empire était de plus en plus vulnérable, les impôts ne rentraient plus puisque peu de personnes acceptaient encore de travailler. Il promulgua une loi punissant sévèrement ceux qui s’adonnaient à la drogue. Il eut beau accentuer la répression, rien n’y fit. Après s’être retiré plusieurs jours pour réfléchir, il trouva la solution. Il inventa Dieu et la religion. Dieu... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]