10 décembre 2011

La "Décroissance" forcée

Dieu sait (mais sans doute n’en a-t-il rien à foutre), que les « Objecteurs de croissance », les adeptes de la décroissance, sont régulièrement mis au pilori par toute l’intelligentsia politico-économique. Quelle ironie de l’histoire ! Après que des institutions financières ont prêté sans retenue aux Etats tout en leur garantissant l’impunité, des « Agences de notation » anonymes obligent ces derniers à prendre des mesures draconiennes de rigueur qui vont plonger les pauvres de ces pays dans la misère et la... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2011

Crise bidon et autres manipulations

  Commençons par le Journal de 20h de France 2 du 1er octobre. Un reportage qui révèle le constat : en France vingt ans de désindustrialisation, avec fermeture d’usines et délocalisations ont ruiné le pays. 500.000 emplois perdus depuis 2000. Fatalité ? Non, simplement parce que nos décideurs, nos énarques et autres polytechniciens avaient « rêvé », en écoutant les sirènes de l’ultralibéralisme et du Nouvel ordre mondial, « à des entreprises sans usines ». C'est-à-dire sans syndicats et sans charges... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 23:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2011

Pendant la rigueur, les riches jettent l'argent par les fenêtres.

Mardi 8 novembre, chez Christie’s à New York, François Pinault (Groupe PPR) et Bernard Arnaud (LVMH) ont fait monter les enchères jusqu’à 31 millions d’euros pour cette toile de Roy Lichetensetin peinte en 1961, digne du premier dessinateur de BD venu. Les gouvernements de droite comme de gauche ont toujours refusé de taxer les plus values sur les œuvres d’art.  C’est dans les salles de ventes que les supers riches peuvent placer ou blanchir leurs supers bénéfices. Selon Le Monde du 4 novembre, « Thierry Pech [directeur... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2011

Le français, pollution linguistique en Tunisie

C’est la déclaration vendredi 4 novembre de Rached Ghannouchi, le nouveau patron de la Tunisie (Var-matin du 6 novembre). Pour Georges-Marc Benamou il s’agit bien là d’un manifeste anti-français, et « la pollution francophone dont il parle, c’est la liberté de ces admirables et courageuses femmes tunisiennes ». Le lundi suivant, Alain Juppé félicite quand même le chef de l’Ennahda pour la victoire du parti islamique et lui délivre un message de confiance. Pour Le Monde du 11 novembre, c’était un peu tard, c’est donc un... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2011

La Rigueur pour les benêts

Dès que François Fillon est arrivé à Matignon il a annoncé que le pays était en faillite. Il a vite rectifié son propos après la leçon de Sarkozy qui lui enseigna qu’en politique il ne fallait jamais dire la vérité. Aujourd’hui la faillite est évidente pour tout le monde, sauf semble-t-il, pour la Gauche. On rajoute donc deux points de TVA, ce qui bien sûr ne sera pas suffisant, mais on cherche surtout à en mécontenter le moins possible à l’approche de la présidentielle. Comme les motivations des élus sont toujours... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 octobre 2011

"traité de savoir survivre à l'usage des jeunes générations"

  Pourquoi ce livre ? Que s’est-il donc passé pour qu’après un siècle et demi de productivisme, le monde compte aujourd’hui plus de très riches et plus de très pauvres ? La crise, la fatalité ? Non. C’est plutôt l’action de sape des partisans du Nouvel ordre mondial pour qui l’argent est la seule et unique valeur, et la jouissance individuelle la seule raison d’être. Ce néocolonialisme-là ne se contente plus de l’exploitation et de la spoliation de peuples sans défense, mais mise sur la néantisation de tout... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2011

Les béni-oui-oui de l'indignation

« L’évêque promet l’enfer aux paradis fiscaux », c’est un titre d’Aujourd’hui en France du 24 octobre. Autour du chef de l’église de l’Essonne, « plusieurs associations catholiques lancent une campagne de mobilisation contre les paradis fiscaux ». Le problème c’est que les habitués des paradis fiscaux s’en foutent complètement. Le Vatican devrait également réclamer « une gouvernance mondiale, une sorte d’ONU des finances ». Le pape sera mort et son successeur aussi avant que ça existe. On n’est même... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 20:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 octobre 2011

Les benêts et la fatalité du chômage

Sur Canal+ (le 25 octobre), La nouvelle édition invitait des salariés de « Pôle emploi » pour parler de leurs mauvaises conditions de travail et de certains de ces  quatre millions de chômeurs qui deviennent agressifs. Encore un de ces faux débats récurrents à la télévision. Des heures de palabres, de jérémiades, où l’on tourne autour du pot, sans jamais expliquer la cause principale, toujours la même d’ailleurs, la totale libéralisation des échanges depuis plus de vingt ans, qui a amené la désindustrialisation de... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2011

Les benêts qui nous gouvernent

Aujourd’hui en France du 12 octobre nous rappelle qu’en dix ans, l’Auvergne, par exemple, a perdu 6300 exploitations et 27% de ses agriculteurs. Mais dans Var-matin du même jour, au lieu de limiter par des taxes la concurrence déloyale et le dumping, Sarkozy n’a rien trouvé de mieux « pour améliorer la compétitivité de l’agriculture française, [que] de promettre une réduction des charges pesant sur les salaires horaires des emplois agricoles ». Incapables depuis vingt ans d’harmoniser dans l’Union européenne les... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2011

La Finance mondiale, c'est l'Internationale de la barbarie!

Dans Le Point du 13-19 octobre 2011, Claude Imbert titre son éditorial « Une crise peut en cacher une autre ». Quelle mauvaise foi ! Selon lui, la cause de la crise financière, c’est « notre Etat-providence, son modèle social, ses avantages acquis sacralisés » que l’Etat a fait perdurer par l’endettement, alors que « ce modèle universaliste est contesté par les grands émergents de la planète ». Il est vrai que les gouvernements successifs n’ont cessé de réclamer aux banques de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par philannaba à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,