Chiens de gardeEt vous leur faites encore confiance ?

Depuis le 11 janvier le film « Les nouveaux chiens de garde » est dans les salles. Mon œil ! Par exemple, il n’est à l’affiche dans aucune des salles du Var. Vous avez subi pendant plus de trois semaines la propagande relative aux « Intouchables », toutes chaînes et radios confondues, mais pas un mot sur ce film dont Marianne nous dit : « Sans doute "Les nouveaux chiens de garde" seront-ils le film le moins commenté dans les médias. Et pour cause ! Le documentaire de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, adaptation au cinéma de l’essai de Serge Halimi (1997), éreinte les médias, leurs journalistes vedettes et les "experts".

Qu’y voit-on ? Des industriels propriétaires des grands médias et proches du pouvoir politique [quel qu’il soit], des éditorialistes cumulards et des journalistes complices de l’élite économique, des experts omniprésents qui se trompent souvent, mais à qui on ne demande jamais de compte. En clair un monde médiatique consanguin excluant et diabolisant la différence.

Vision manichéenne ? Certes, mais ce n’est pas une raison pour passer sous silence ce film qui, hélas, assène quelques vérités pas toujours bonnes à dire. Regard réaliste sur une idéologie médiatique dominante ? Sans doute, encore que tous les journalistes ne sont pas interchangeables et que certains même à la radio, même dans les journaux détenus par de grands industriels, exercent correctement leur métier. Bref, allez voir ce film et critiquez-le ! Il est fait pour ça… »

On aimerait bien, mais c’est impossible, à moins sans doute d’habiter Paris ou une très grande ville.

Et Marianne, j’espère me pardonnera pour ce copié-collé.