Reprise de la chasse à la baleine.

Un reportage de Thalassa sur France 3, le 6 novembre 2009.

C’est étrange, on ne nous en a pas parlé dans les journaux télévisés.

L’Islande avait signé l’accord sur la fin de la chasse à la baleine, mais a autorisé sa reprise cette année, et sous quel prétexte : le chômage et la crise financière !

Quelle valeur peuvent avoir le Développement durable et la lutte pour le maintient de la biodiversité, si à la première difficulté l’on revient en arrière. La mondialisation, les délocalisations, les banques et les financiers qui font rochn’roller les milliards d’un bout à l’autre de la planète sont responsables du chômage et de la crise, mais on les laisse faire et ce sont les baleines et les orques qui devraient payer la note ?

Qu’ilPaul_Watsons chassent plutôt tous les cyniques responsables de leurs malheurs, à l’instar de Paul Watson qui éperonne les navires baleiniers illégaux en pleine mer. Lorsque les autorités publiques ne jouent plus leur rôle, il arrive que la non-violence fasse le jeu des fourbes et des criminels. Le seul moyen efficace de la non-violence, c’est le boycott de toutes les marchandises vendues par tous ceux qui ne cessent de bafouer les principes sociaux et environnementaux. Mais l’opinion publique est loin d’être prête à adopter une telle attitude, tant elle est accro à cette Société spectaculaire marchande. Quand on pense que  « 70% des Islandais approuve la reprise de la chasse à la baleine » !

Un marin pêcheur interviewé s’enferre dans ces mensonges : « Des baleines il y en a des dizaines de milliers, comme les poissons, et les poissons, on les pêche bien ! » En fait il n’en resterait que 4000.

Ce soir là, l’audience de Thalassa eu du mal à approcher les 11%, derrière série américaine et grand jeu populaire.

C’est ainsi que nos enfants nous haïrons…

    Annaba auteur de « Bienheureux les enfants de la mère », sur      http://philippe.annaba.free.fr 

Pour Noël, offrez à vos amis pour leur faire plaisir, ou à vos ennemis pour les enrager, « Journal incorrect », mes blogs sur nouvelobs.com de 2005 à 2008. C’est aux éditions Les Presses du Midi.